*
Top_left
Menu
ACCUEIL ACCUEIL
Mieux réussir, être + heureux... Mieux réussir, être + heureux...
Réussir sa vie Réussir sa vie
Attaché territorial - Culture G Attaché territorial - Culture G
RAEP, examens et concours RAEP, examens et concours
1. Rapport d'activité 1. Rapport d'activité
2. Expérience professionelle 2. Expérience professionelle
3. Parcours de formation 3. Parcours de formation
4. Illustration compétences pro 4. Illustration compétences pro
5. Curriculum Vitae 5. Curriculum Vitae
6. Lettre de motivation 6. Lettre de motivation
7. oral présentation parcours 7. oral présentation parcours
8. Réalisation pédagogique 8. Réalisation pédagogique
9. Mises en situation 9. Mises en situation
Ecrire ... Ecrire ...
Philosophie Philosophie
Réflexions au quotidien Réflexions au quotidien
Dissertations et citations Dissertations et citations
Ouvrages & Témoignages Ouvrages & Témoignages
Curriculum Vitae Curriculum Vitae
Livre d'or Livre d'or
Contact Contact
PrinterFriendly
Version optimisée pour imprimer
RAPPORT D'ACTIVITE : 18 conseils complémentaires pour réussir... (mai 2016)
8/5/2016 9:17:57 (2266 lectures)



www.philippe-geleoc.info

08/05/2016

Et sur YOUTUBE :

https://www.youtube.com/watch?v=v6z-2y5YGTw

Synthèse des remarques 2016 sur les rapports d'activité

Rapport d'activité

Quelques remarques après lecture de dizaines de rapports d'activité

1-Dans bon nombre de rapports d'activités il reste de la place pour des ajouts. Il convient d'en profiter pour ajouter des indications concernant les compétences, lorsque ces indications n'ont pas été apportées. Dans plusieurs rapports les stagiaires indiquent ce qu'ils ont fait (activités), et c'est très bien, mais il y a très peu d'éléments vraiment explicites sur ce qui leur a permis de faire ce qu'ils ont fait (compétences : savoir, savoir faire, savoir être). Exemple : si on a formé des personnes : pourquoi ne pas dire, si tel est le cas, qu'on a développé, mis en œuvre des compétences en terme de pédagogie ?

2-La première chose à faire est d'aller chercher les compétences explicitement attendues sur les types de postes qu'on vise à occuper demain. Il suffit parfois de fouiller un peu sur Internet, à partir d'un moteur de recherche, pour trouver ces éléments.

3-Imaginons que la fiche métier relative à tel emploi qu'on vise demande qu'on soit "organisé", il s'agit dans ce cas d'indiquer en quoi hier, en faisant telle ou telle chose (conduite de tel projet par exemple) on a fait preuve d'"organisation" (calage des dates, fixation d'un ordre du jour, compte rendu systématique des réunions,...). Retenons donc bien cela : il faut absolument indiquer de façon explicite les compétences. Il suffit d'ajouter quelques lignes à ce sujet après avoir évoqué telle ou telle activité.

4-Certains stagiaires se demandent s'il faut adopter une approche chronologique ou thématique... Pourquoi ne pas faire un peu des deux en ajoutant au topo chronologique (si c'est cette approche chronologique que vous retenez) quelques titres qui fassent plus ou moins référence déjà aux compétences ? C'est une suggestion...

5-Dans plusieurs rapports d'activité (pour ne pas dire la plupart...) il y a une autre amélioration qui est possible : faire en sorte qu'on sente ce que vous apportez de spécifique au quotidien, que d'autres personnes n'apporteraient pas. Dans la majeure partie des rapports d'activité il faudrait qu'on sente davantage à qui on a affaire, et quelle est la plus-value du rédacteur/de la rédactrice de ce rapport d'activité dans le quotidien professionnel, de telle sorte qu'on ait hâte de le/la rencontrer pour le moment de l'oral afin de faire davantage connaissance avec le professionnel/la professionnelle que vous êtes au quotidien. Cela présuppose que soient données quelques indications concernant ce qui vous plaît dans le travail, ce que vous trouvez palpitant (par exemple, construire des projets avec d'autres en développant une synergie entre divers acteurs ? cela, ou tout à tout à fait autre chose, il n'y a que vous qui le sachiez, il n'y a que vous qui puissiez en parler... Si vous ne dites rien à ce sujet, on n'en saura rien car : on ne peut retenir que ce que vous avez porté à notre connaissance via le contenu de ce rapport d'activité.

6-Pour améliorer encore l'ensemble de certains rapports d'activités qui sont déjà assez complets et bien rédigés, il serait possible d'ajouter des titres permettant au lecteur d'avoir, avant et après lecture du rapport, une idée rapide concernant les parties et donc la structuration du propos. Cela donnerait aussitôt une vision synthétique de l'essentiel.

7-Certains rapports d'activité seraient meilleurs si on sentait davantage, en les lisant, en quoi à présent le rédacteur/la rédactrice du rapport pense avoir acquis un niveau de compétences justifiant qu'on lui reconnaisse la capacité d'accéder à un poste de catégorie C, B , A. Il s'agit alors d'indiquer que certains postes de la catégorie visée présupposent des compétences que vous mettez d'ores et déjà en œuvre en grande partie. Il faudrait aussi qu'on sente davantage ce que vous serez capable d'apporter au poste en question, poste que vous occuperez demain.

8-Notons que certains rapports d'activité seraient meilleurs si le rédacteur/la rédactrice adoptait un style moins impersonnel. On sentirait davantage, alors, quel(le) professionnel(le) vous êtes aujourd'hui et serez demain, quelle plus-value vous avez par rapport à d'autres candidats pour occuper tel type de poste visé.

9-Au début de certains dossiers on se demande si les compétences vont finir par être évoquées : il est parfois beaucoup question des activités mais peu des compétences au départ puis...ça finit par venir, on finit par les trouver évoquées au bout d'un moment (heureusement !). Sachons qu'elles pourraient être évoquées bien plus rapidement. Il ne s'agit pas d'attendre les dernières lignes pour en parler sans lien précis avec les activités. Au lieu de cela il vaut mieux mentionner les compétences au fur et à mesure qu'on évoque les activités, et finir, éventuellement par une petite synthèse en une ou deux phrases sur ces compétences déjà mentionnées plus tôt.

10-Certains dossiers comprennent beaucoup de fautes à corriger. Mieux vaut donner l'ensemble à relire à quelqu'un (surtout si on a mentionné l'existence de compétences rédactionnelles ! ).

11-A noter : dans la mesure où il s'agit d'un écrit, on n'est pas tenu de s'adresser au lecteur en écrivant "je vous indiquerai ceci dans un premier temps" ; ces formulations conviennent davantage pour l'oral (même si ce n'est pas absolument dérangeant...).

12-Certains rapports d'activité gagneraient à se terminer sur votre objectif actuel. Quel est-il ? Pourquoi ce dossier RAEP ? En vue de quoi ? Qu'en attendez-vous ? Il faudrait, dans ce cas de figure, ajouter une ou deux phrases à la fin indiquant pourquoi vous rédigez aujourd'hui ce rapport d'activité : en vue de quoi ? de quel concours ? de quel type d'emploi ? de quelle promotion ? Quel est votre projet ? votre objectif aujourd'hui via ce rapport d'activité ? Si rien ne nous est dit à ce sujet, il s'ensuit que nous ne pouvons pas savoir si les compétences acquises jusqu'à présent sont au nombre de celles attendues demain. Il est important d'apporter ces précisions et, au préalable, de faire une synthèse très succincte des compétences acquises justifiant la promotion à laquelle vous aspirez (si c'est de cela qu'il s'agit...).

13-Il faudrait donc terminer sur quelques mots qui opèrent une synthèse très succincte des compétences développées jusqu'à présent, puis font référence au projet qui est le vôtre aujourd'hui : accéder à un emploi de..., décrocher le concours de..., en vue de... Dans de nombreux rapports d'activité il reste de la place pour livrer ces indications ; de fait, plusieurs rapports d'activité tiennent en une seule page alors qu'on a le droit d'en écrire deux.

14-Certains rapports d'activité sont de très bons rapports d'activité : on sent une progression, un côté volontariste, une envie de bien faire et d'aller de l'avant en s'en donnant les moyens . Cela ne peut que donner l'envie de vous rencontrer, pour confirmer l'impression première d'avoir affaire à un(e) professionnel(le) avec lequel/laquelle il doit être intéressant de travailler.

15-Petit détail : certains parlent de leurs « connaissances et compétences » : les connaissances sont pourtant une partie des compétences, ce qu'on appelle le savoir (compétences = savoir, savoir faire et savoir être).

16-Certains rapports d'activité livrent une présentation très claire du parcours : c'est un plaisir de les lire. On a affaire à un rapport bien rédigé dans la mesure où le rédacteur du rapport a pris le temps à chaque fois, après l'évocation des emplois occupés, de mentionner les compétences majeures jusqu'à présent acquises.

17-On peut avoir du mal, au départ, parfois, à entrer dans le topo du rédacteur du rapport d'activité. Le rédacteur commence chaque partie, par exemple, en parlant du poste actuel puis des postes précédents sans avoir indiqué dès le départ qu'il comptait procéder de la sorte (et sans indiquer ensuite suffisamment à quel moment il passe du poste actuel aux postes précédents). Le lecteur se voit alors obligé d'essayer de deviner de quoi on parle exactement : il aurait fallu lui expliquer la méthode suivie dès le départ afin d'éviter de le mettre dans de mauvaises dispositions du fait qu'il devra relire l'ensemble plusieurs fois avant de comprendre de quoi on lui parle. Le mieux est d'intégrer tout de suite quelques formulations permettant d'annoncer la façon de procéder qui a été retenue puis d'indiquer ensuite dans le développement à quel moment, justement, on passe de l'évocation du poste actuel à l'évocation des anciens postes.

18-Lorsqu'on valorise ses compétences dans les titres qu'on choisit, il ne faut pas que ces compétences ne soient évoquées que dans les titres : il faut les évoquer de façon explicite dans le développement, également.


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
bottom
copyright

© Copyright by Worldsoft AG, Neuchâtel, 2008. Tous droits réservés pour le monde entier !
Site optimisé avec Internet Explorer - Meilleure résolution écran 1024 X 768 pixels
Conception et Gestion du site :
www.breizhlagon.info

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail