*
Top_left
Menu
ACCUEIL ACCUEIL
Mieux réussir, être + heureux... Mieux réussir, être + heureux...
Réussir sa vie Réussir sa vie
Attaché territorial - Culture G Attaché territorial - Culture G
RAEP, examens et concours RAEP, examens et concours
1. Rapport d'activité 1. Rapport d'activité
2. Expérience professionelle 2. Expérience professionelle
3. Parcours de formation 3. Parcours de formation
4. Illustration compétences pro 4. Illustration compétences pro
5. Curriculum Vitae 5. Curriculum Vitae
6. Lettre de motivation 6. Lettre de motivation
7. oral présentation parcours 7. oral présentation parcours
8. Réalisation pédagogique 8. Réalisation pédagogique
9. Mises en situation 9. Mises en situation
Ecrire ... Ecrire ...
Philosophie Philosophie
Réflexions au quotidien Réflexions au quotidien
Dissertations et citations Dissertations et citations
Ouvrages & Témoignages Ouvrages & Témoignages
Curriculum Vitae Curriculum Vitae
Livre d'or Livre d'or
Contact Contact
PrinterFriendly
Version optimisée pour imprimer
La réussite en pratique (6)
5/8/2015 13:08:06 (1299 lectures)

6. Ne pas partir de ce qu'est le monde mais de ce que...nous pourrions faire qu'il soit demain

6.

Ne pas partir de ce qu’est le monde mais de ce que…

nous pourrions faire qu’il soit demain.

____________________

Imagine-t-on un Steve Jobs commençant par observer les besoins en communication des gens avant de proposer une offre quelconque ? Aurait-il ensuite créé ce qu’il a créé s’il avait subordonné ses projets de création d’offre à l’existence de besoins préalables ? Aurait-il trouvé des personnes capables de lui dire qu’il y a lieu de construire tel ou tel bijou de technologie qui tient dans la main et par lequel on peut rentrer en contact avec d’autres personnes à l’autre bout de la terre et leur transférer toutes sortes de données en à peine quelques secondes ? Sans doute que non…

Ceux qui réussissent à réaliser des choses extraordinaires semblent ainsi ne pas se contenter d’observer ce qui est. Ils ne semblent pas davantage tentés de rester se morfondre face aux manques qu’ils perçoivent dans ce monde. Ils paraissent, bien plutôt, convaincus d’avoir un rôle essentiel à jouer pour que ce qui n’existe tout d’abord que dans leur imagination créatrice finisse par advenir pour de bon dans la réalité et par faire évoluer le monde. Il y a le monde tel qu’il est, mais c’est le monde tel qu’ils voudraient qu’il soit qui les pousse à réaliser ce qu’ils réalisent.

Ceux qui réussissent savent qu’ils risquent de passer tout d’abord pour des hurluberlus tant ce qu’ils veulent créer parait parfois farfelu. Ils n’en demeurent pas moins convaincus que leur intuition première est la bonne, que le jugement émis sur eux et leur projet n’est qu’un épiphénomène ne méritant aucune attention particulière, aucun arrêt en cours d’acheminement vers l’objectif visé. Parce qu’ils sont convaincus, ils finissent par convaincre. Parce qu’on sait qu’ils ne s’arrêteront pas devant un obstacle mais le contourneront d’une façon ou d’une autre, on finit parfois, fort lucidement, par leur donner carte blanche. De fait, qui mieux qu’une personne absolument convaincue par le sens de sa mission peut mener cette mission à bien ?

Ceux qui partent de ce qu’est le monde attendent, parfois fort longtemps, de voir ce que le monde pourra bien leur apporter. Ceux qui font plutôt le choix de partir de ce que nous pourrions faire que le monde soit demain se demandent moins ce que le monde leur apportera que ce qu’ils peuvent lui apporter. C’est animé par un tel état d’esprit qu’un petit homme peut, par exemple, en venir à créer un institut original où une seconde chance est donnée en matière d’insertion à des jeunes ayant suivi une voie sans issue professionnelle.

Bien souvent toutes ces personnes finissent par apporter quelque chose de plus au monde. Elles ne peuvent que réussir tant le sentiment d’injustice par exemple les fait bondir de leur zone de confort et de leurs petites habitudes douillettes pour contribuer à créer des situations meilleures, plus justes, plus égales pour d’autres personnes moins bien loties qu’elles. Tout se passe comme si elles étaient animées sinon par une vision, du moins par une sorte d’idéal : l’idéal d’un monde qui soit autre que ce qu’il est actuellement.

Tout part bien souvent d’une simple idée : l’idée de ce que pourrait être une situation meilleure. Vient ensuite la volonté de s’y mettre, à quoi se surajoute encore la détermination de transformer ce qui n’est d’abord qu’une simple idée, en réalité concrète.

Réussir est bien de cet ordre : un avant qui est du registre des idées, un après qui est transmutation de l’idée en réalité concrète, tangible. Et la réussite sera bel et bien cela : de l’ordre d’une réalité concrète qui n’était tout d’abord qu’un ensemble de conceptions dans l’esprit d’un seul ou de quelques-uns dont les idées se sont frottées les unes aux autres jusqu’à faire naître l’envie de concrétiser un projet, de créer ce qui n’était point jusqu’alors si ce n’est sous forme de simple idée.

Regardons autour de nous : toutes ces bâtisses, ces moyens extraordinaires de se déplacer qui feraient trembler d’effroi un homme du Moyen-âge venant à ressusciter, ces merveilles technologiques qui rendent possibles des communications qu’on aurait auparavant classées au registre de la science fiction… Toutes ces réussites dans le « monde réel » n’ont-elles point existé d’abord dans le « monde des idées », dans l’esprit de quelques-uns qui sont partis non de ce qu’est le monde mais de ce qu’ils allaient pouvoir y faire et en faire ?

A retenir

- Viennent à réussir, ceux qui imaginent ce qui pourrait être.

- Les réussites ne sont guère qu’une idée au départ, une simple idée.

- Volonté, détermination dans l’action permettent de passer de l’idée à la

réalisation, de ce qui n’était que dans un esprit à ce qui réussit à advenir dans la réalité.


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
bottom
copyright

© Copyright by Worldsoft AG, Neuchâtel, 2008. Tous droits réservés pour le monde entier !
Site optimisé avec Internet Explorer - Meilleure résolution écran 1024 X 768 pixels
Conception et Gestion du site :
www.breizhlagon.info

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail