*
Top_left
Menu
ACCUEIL ACCUEIL
Mieux réussir, être + heureux... Mieux réussir, être + heureux...
Réussir sa vie Réussir sa vie
Attaché territorial - Culture G Attaché territorial - Culture G
RAEP, examens et concours RAEP, examens et concours
1. Rapport d'activité 1. Rapport d'activité
2. Expérience professionelle 2. Expérience professionelle
3. Parcours de formation 3. Parcours de formation
4. Illustration compétences pro 4. Illustration compétences pro
5. Curriculum Vitae 5. Curriculum Vitae
6. Lettre de motivation 6. Lettre de motivation
7. oral présentation parcours 7. oral présentation parcours
8. Réalisation pédagogique 8. Réalisation pédagogique
9. Mises en situation 9. Mises en situation
Ecrire ... Ecrire ...
Philosophie Philosophie
Réflexions au quotidien Réflexions au quotidien
Dissertations et citations Dissertations et citations
Ouvrages & Témoignages Ouvrages & Témoignages
Curriculum Vitae Curriculum Vitae
Livre d'or Livre d'or
Contact Contact
PrinterFriendly
Version optimisée pour imprimer
La réussite en pratique (3)
4/8/2015 19:25:11 (1261 lectures)

3. Quand vient le temps du doute...et des petites voix...

3.

Quand vient le temps du doute… et des petites voix…

____________________

Avez-vous défini ce que la réussite pourrait bien être pour vous dans tel ou tel domaine ? Avez-vous également veillé à ne viser un résultat spécifique dans ce domaine que sur fond de préoccupation pour le devenir des autres domaines ? Parfait ! Vous voilà donc en route vers le résultat concret qui viendra prendre la place de celui qui n’existait qu’en pensée !

Tout est-il pour autant gagné par avance ? Il va de soi que non. En chemin, il y fort à parier qu’il vous faille faire face à quantité d’obstacles. Parmi ceux-ci, il n’est pas dit que les pires obstacles sont ceux que d’autres placeront sur votre route. Ainsi que l’indique le phénomène fréquent et bien connu de l’absence de confiance en soi ou de faible confiance en soi, peut-être le pire ennemi est-il celui/celle que vous croisez dès le petit matin. Voyez-vous de qui je parle ? Si tel n’est pas le cas, retournez dans votre salle de bain et regardez… qui vous avez croisé en premier dans le miroir…

On l’aura compris : il pourrait bien se faire que le pire ennemi, lorsque nous nous acheminons vers la réussite, ne soit autre que nous-mêmes.

« Auras-tu vraiment le niveau pour atteindre les résultats escomptés ? », « Tel collègue ne serait-il pas mieux à même de régler tel problème ? et n’a-t-il pas plus de compétences que moi en la matière ? », « Les autres ne vont-il pas rire de moi si je n’y arrive pas  ?» : toutes ces petites phrases assassines, destructrices de la confiance en soi, sont celles que bon nombre d’entre-nous croisent dans leur fort intérieur. A rester un peu les écouter, nous risquons de perdre l’énergie et la détermination qui nous animaient au départ, lorsque nous rêvions de réussir. « Peut-être es-tu un rêveur/une rêveuse et peut-être t’es-tu laissé entraîner à viser un objectif hors d’atteinte pour toi ? ». Et voilà… Et voilà que c’en est fini soudain : nous baissons les bras, nous déclarons forfait avant même d’avoir fait un deuxième pas en direction des résultats que nous rêvions d’atteindre !

C’est ainsi que nombre de projets de réussite dans tel ou tel domaine échouent sur les récifs destructeurs du doute, de la perte de confiance en soi distillée par les fameuses petites voix.

« Ce ne sont pas ces petites voix qui me font échouer » me dit-on parfois, « c’est le fait qu’il y a peu de chance d’aboutir », « c’est le fait que je n’aurai peut-être pas la force d’aller jusqu’au bout ». A quoi je réponds : ce que vous me dites là, parce que je suis là devant vous est de la communication extérieure, mais si je n’étais pas là, n’est-ce pas la même chose que vous vous communiqueriez intérieurement à vous-même ? Cette communication intérieure, c’est très exactement ce que j’appelle « les petites voix ».

Sans doute n’y prêtons-nous pas toujours attention, sans doute avons-nous tendance, pour un certain nombre d’entre nous, à ne pas nous rendre compte de l’existence de ce grouillement de pensées intérieures qui influence nos décisions de nous arrêter en chemin. Il reste que c’est en prenant conscience des représentations spécifiques que ces pensées incessantes véhiculent à notre insu que nous pourrons décider, si besoin, d’y mettre fin. « Comment ? » me demanderez-vous…

Un des moyens de couper court avec les petites voix qui nous assaillent est, pour ainsi dire, de fermer les écoutilles. Plus précisément, la stratégie, déjà connue au 17ème siècle et sans doute bien avant, consiste à détourner notre attention des pensées nocives en la faisant se focaliser sur d’autres pensées, d’autres images, d’autres représentations.

Pensez-vous à toutes sortes de vilaines choses qui vous font douter de vos capacités ? C’est simple : cessez tout bonnement d’y penser ! Privilégiez des questions qui achemineront votre attention sur quelque chose de positif : « comment fêterai-je ma réussite ? », « Quel type de sourire aurai-je lorsque j’aurai obtenu tel résultat escompté ? » « Dans quel état de plaisir intérieur serai-je lorsque j’aurai réalisé, sous peu, ce que je n’avais jamais réalisé jusque là ? ». La vertu principale de semblables questions est aussi simple qu’efficace : elle détourne notre attention des craintes imaginaires multiples qui nous font bien souvent abandonner le combat avant qu’il ne soit réellement engagé. Ne sentez-vous pas, par ailleurs, que les questions qui viennent d’être posées vous apportent un regain d’énergie ? Ne sentez-vous pas que ce regain d’énergie va vous permettre de reprendre la route ?

A retenir

- Notre pire ennemi est parfois nous-même.

- Face aux petites voix nocives : fermons les écoutilles.

- Certaines questions nous détournent des récifs et nous redynamisent.


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
bottom
copyright

© Copyright by Worldsoft AG, Neuchâtel, 2008. Tous droits réservés pour le monde entier !
Site optimisé avec Internet Explorer - Meilleure résolution écran 1024 X 768 pixels
Conception et Gestion du site :
www.breizhlagon.info

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail