*
Top_left
Menu
ACCUEIL ACCUEIL
Mieux réussir, être + heureux... Mieux réussir, être + heureux...
Réussir sa vie Réussir sa vie
Attaché territorial - Culture G Attaché territorial - Culture G
RAEP, examens et concours RAEP, examens et concours
1. Rapport d'activité 1. Rapport d'activité
2. Expérience professionelle 2. Expérience professionelle
3. Parcours de formation 3. Parcours de formation
4. Illustration compétences pro 4. Illustration compétences pro
5. Curriculum Vitae 5. Curriculum Vitae
6. Lettre de motivation 6. Lettre de motivation
7. oral présentation parcours 7. oral présentation parcours
8. Réalisation pédagogique 8. Réalisation pédagogique
9. Mises en situation 9. Mises en situation
Ecrire ... Ecrire ...
Philosophie Philosophie
Réflexions au quotidien Réflexions au quotidien
Dissertations et citations Dissertations et citations
Ouvrages & Témoignages Ouvrages & Témoignages
Curriculum Vitae Curriculum Vitae
Livre d'or Livre d'or
Contact Contact
PrinterFriendly
Version optimisée pour imprimer
50 pièces à conviction...(38)
24/6/2015 18:13:47 (1442 lectures)

Conviction 38 / La gentillesse

Tendre vers un monde de gentillesse ? Une utopie motrice pour idéaliste convaincu...



38

LA GENTILLESSE

Tendre vers un monde de gentillesse ? Une utopie motrice pour idéaliste convaincu...

« Qualité d’une personne qui a de la bonne grâce, de l’empressement à être agréable à autrui (par marques de sympathie ou d’affection, des attentions délicates, des prévenances, etc.), le souci de lui épargner de la peine, du désagrément, de la contrariété ». (…) la gentillesse est invitation à une intersubjectivité pacifiée, heureuse et harmonieuse, un acte de foi, a priori, dans l’autre (…).

Michel Onfray (1996), Le désir d’être un volcan (Journal hédoniste I), Grasset, Le livre de poche. P. 116

« A quand une morale universelle de la gentillesse ? » pourrait-on s’écrier, après avoir lu la définition de ce qu’est la gentillesse.

Qu’on la définisse de façon positive comme le fait de vouloir être agréable à autrui, ou de façon négative comme le fait d’éviter de causer du désagrément à ce dernier, la gentillesse parait dotée d’atouts non négligeables pour un meilleur vivre ensemble. Reste qu’en dépit de la journée qui lui est consacrée bon nombre de personnes paraissent considérer que les trois-cent soixante quatre autres jours de l’année seraient bien mieux employés à ne pas sombrer dans cette attitude jugée niaise…

Et qu’y a-t-il de plus niais, effectivement, que de laisser autrui passer devant soi, alors qu’on pouvait gagner une place dans la file ? Qu’y a-t-il de plus idiot que de dire bonjour chaque jour à des personnes que nous côtoyons… tous les jours ? Qu’y a-t-il de plus crétin que de perdre son temps en consacrant tout ce temps à autrui ?

Ne rien donner à personne, laisser l’autre se débrouiller en toutes circonstances et l’ignorer lorsqu’il nous fait part d’un besoin, ne pas se laisser prendre au piège de ceux qui nous donnent quelque chose car nous risquerions de nous sentir alors obligés, mettre tout de suite à la poubelle ce dessin d’enfant qui ne vaut rien, ne pas avoir cet air idiot qu’ont ceux qui sourient aux autres : rien de tel que le bon égoïsme, la méchanceté gratuite, l’indifférence et la froideur à l’égard d’autrui pour vivre tranquille et heureux ! A moins que…

A moins que, à l’expérience, il soit donné de se rendre compte qu’il est loin de faire bon vivre dans le monde qui surgit au bout de tels comportement ? A moins que nous ne nous rendions compte que le monde que nous créons de la sorte est à l’image de l’attitude aigrie, rabougrie que nous adoptons ?

La gentillesse est, il est vrai, d’une bêtise confondante. Elle mène à sacrifier son propre temps là où il serait possible d’en gagner davantage pour soi. Elle prend toutes les apparences du sacrifice, chez quelqu’un, à une période où toute idée de se sacrifier pour des valeurs a perdu de sa superbe.

Resterait à se demander, ici comme bien souvent, si cette bêtise qu’on croit parfois présente dans la gentillesse n’est pas bêtise qu’en apparence.

Que se passerait-il si chacun faisait preuve d’un minimum de gentillesse à l’égard des autres ? Les gentils ne bénéficieraient-ils pas en retour de la gentillesse qu’ils auraient eux-mêmes semée ? La gentillesse n’est-elle pas dès lors à concevoir, par-delà toute apparence trompeuse de bêtise, comme un investissement intelligent, l’investissement dans une société où il fasse bon vivre pour tous ?

« Vous êtes gentil… » nous rétorquera-t-on, sourire en coin et l’air goguenard, archivant notre position au magasin des accessoires pour bisounours. Le réaliste a vite fait de penser que dans le vrai monde cette exigence de gentillesse est risible au regard de ce qu’est la réalité. Pour lui, l’idée qu’on puisse accorder de la valeur à la gentillesse et l’idée que la gentillesse puisse être une valeur ne sont que des nuages de ouate passant au-dessus d'une réalité bien plus crue composée pour beaucoup des actes de violence qui ne cessent de parsemer le monde. Le réaliste considère que penser ce qui doit être doit passer par penser ce qui est, or ce qui est est bel et bien terrible tandis que ce qui doit être n’a, selon lui, que peu de chance d’advenir. L’idéaliste, quant à lui, est d’un autre avis et voit les choses d’un tout autre point de vue.

L’idéaliste considère que si la gentillesse n’est pas quelque chose de gagné par avance et n’a que peu de chance d’advenir pour régner ensuite partout de façon homogène, rien n’interdit de se forcer à le croire et de faire que cette « utopie motrice » nous mobilise. En l’absence de cela, ne demeure qu’accommodement à l’inacceptable.


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
bottom
copyright

© Copyright by Worldsoft AG, Neuchâtel, 2008. Tous droits réservés pour le monde entier !
Site optimisé avec Internet Explorer - Meilleure résolution écran 1024 X 768 pixels
Conception et Gestion du site :
www.breizhlagon.info

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail