*
Top_left
Menu
ACCUEIL ACCUEIL
Mieux réussir, être + heureux... Mieux réussir, être + heureux...
Réussir sa vie Réussir sa vie
Attaché territorial - Culture G Attaché territorial - Culture G
RAEP, examens et concours RAEP, examens et concours
1. Rapport d'activité 1. Rapport d'activité
2. Expérience professionelle 2. Expérience professionelle
3. Parcours de formation 3. Parcours de formation
4. Illustration compétences pro 4. Illustration compétences pro
5. Curriculum Vitae 5. Curriculum Vitae
6. Lettre de motivation 6. Lettre de motivation
7. oral présentation parcours 7. oral présentation parcours
8. Réalisation pédagogique 8. Réalisation pédagogique
9. Mises en situation 9. Mises en situation
Ecrire ... Ecrire ...
Philosophie Philosophie
Réflexions au quotidien Réflexions au quotidien
Dissertations et citations Dissertations et citations
Ouvrages & Témoignages Ouvrages & Témoignages
Curriculum Vitae Curriculum Vitae
Livre d'or Livre d'or
Contact Contact
PrinterFriendly
Version optimisée pour imprimer
50 pièces à conviction...(35)
19/6/2015 23:47:44 (1402 lectures)

Conviction 35 / Les convictions

Armé de quelques convictions de base, il est possible de renvoyer nos incertitudes angoissantes à un réel lui-même indéterminé qui n'attend que notre liberté individuelle et collective pour se déterminer peu à peu sous notre regard.



35

LES CONVICTIONS

Armé de quelques convictions de base, il est possible de renvoyer nos incertitudes angoissantes à un réel lui-même indéterminé qui n'attend que notre liberté individuelle et collective pour se déterminer peu à peu sous notre regard.

Le chemin est obscur, brouillé, confus, c'est pour cela que nous avons nos convictions, comme un bâton et une lanterne pour nous conduire.

Eric-Emmanel Schmitt (1999), Hôtel des Deux Mondes. Editions Albin michel, p.132.

« Incertitude », « complexité », « changement permanent » : trois caractéristiques du monde dans lequel nous vivons. Trois caractéristiques qui font que le monde dans lequel nous évoluons peut paraître déstabilisant à nombre d'entre nous : nous ne savons pas de quoi demain sera fait et ce qui nous attend ; la représentation que nous nous donnons de toute chose, de tout être, s'avère n'être jamais qu'une perspective parmi tant d'autres, prise sur l'objet de notre attention ; ce sur quoi nous nous appuyons au bout d'un moment avec un peu plus d'assurance (nouveau logiciel, par exemple) est rapidement supplanté par autre chose à quoi nous devons encore une fois nous adapter sans pouvoir nous appuyer sur des repères stables. Tout cela est effectivement déstabilisant,...tout du moins pour ceux qui se laissent déstabiliser...

Les autres, ceux qui ne se laissent pas déstabiliser, ceux qui voient toute nouveauté, non comme la mise à mal de nos repères mais comme le surgissement de possibles opportunités nouvelles venant vivifier la vie : ceux-là surfent sur les vagues nouvelles qui arrivent, et y prennent plaisir. Ils y voient la possibilité de tester leurs capacités d'adaptation, la possibilité de développer de nouvelles compétences, la possibilité de se servir des connaissances déjà acquises dans le passé comme d'autant d'outils déjà là dont il est possible de se servir dans le présent pour bricoler à sa façon dans ce milieu de changement permanent, milieu complexe générant bien des incertitudes. Bref, ils y voient une opportunité pour l'esprit et le corps de ne point croupir.

Là où la tâche est rendue plus facile, c'est lorsqu'on a en soi quelques convictions bien ancrées, lorsqu'on est convaincu, par exemple, des choses suivantes :

-qu'on n'est pas les seuls à devoir faire face à des situations complexes, et que les autres peuvent être sollicités pour que, au croisement des points de vue des uns et des autres, des solutions soient construites face aux problèmes, des réponses soient élaborées face aux questions,

-que chacun a en lui la possibilité d'imaginer des positions, des positionnements et de voir, à chaque fois, quels sont les arguments pour, les arguments contre, de voir, à chaque fois, quels sont les avantages, les inconvénients de telle ou telle option qu'on s'apprête à retenir,

-qu'aucune option, décision n'est jamais parfaite mais que, de toutes façons, la perfection n'existe pas, si ce n'est en tant qu'horizon vers lequel il est possible de tendre.

Etre convaincu que 1+1 fait parfois beaucoup plus que 2 et que le travail collectif bien mené génère une intelligence elle-même collective pourvoyeuse de solutions à bien des problèmes ; être convaincu qu'il est possible de se fonder sur la capacité intuitive des uns, la capacité argumentative des autres pour avancer ; être convaincu qu'il est possible de faire au mieux, quand il n'est pas possible de faire parfait : ces quelques convictions de base permettent de voir le chemin à suivre comme bien moins « obscur, brouillé, confus » qu'il n'y paraissait en première approche.

De telles convictions sont « un bâton » sur lequel il est possible de s'appuyer quand tout, en nous et hors de nous, paraît vaciller. Elles sont « une lanterne » permettant d'avoir un minimum de lumière, de savoir comment avancer, quand bien même on ne sait pas encore à quoi on va arriver. Nos incertitudes, parfois angoissantes, ne sont-elles pas liées à une indétermination du réel ayant au moins cet avantage de nous donner à construire, à nous investir, à nous engager ?


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
bottom
copyright

© Copyright by Worldsoft AG, Neuchâtel, 2008. Tous droits réservés pour le monde entier !
Site optimisé avec Internet Explorer - Meilleure résolution écran 1024 X 768 pixels
Conception et Gestion du site :
www.breizhlagon.info

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail