*
Top_left
Menu
ACCUEIL ACCUEIL
Mieux réussir, être + heureux... Mieux réussir, être + heureux...
Réussir sa vie Réussir sa vie
Attaché territorial - Culture G Attaché territorial - Culture G
RAEP, examens et concours RAEP, examens et concours
1. Rapport d'activité 1. Rapport d'activité
2. Expérience professionelle 2. Expérience professionelle
3. Parcours de formation 3. Parcours de formation
4. Illustration compétences pro 4. Illustration compétences pro
5. Curriculum Vitae 5. Curriculum Vitae
6. Lettre de motivation 6. Lettre de motivation
7. oral présentation parcours 7. oral présentation parcours
8. Réalisation pédagogique 8. Réalisation pédagogique
9. Mises en situation 9. Mises en situation
Ecrire ... Ecrire ...
Philosophie Philosophie
Réflexions au quotidien Réflexions au quotidien
Dissertations et citations Dissertations et citations
Ouvrages & Témoignages Ouvrages & Témoignages
Curriculum Vitae Curriculum Vitae
Livre d'or Livre d'or
Contact Contact
PrinterFriendly
Version optimisée pour imprimer
50 pièces à conviction...(9)
28/5/2015 22:06:34 (1295 lectures)

Conviction 9 / La mort

Mieux vaut mourir de honte après avoir essayé, que mourir pour de bon sans jamais avoir essayé.



9

LA MORT

Thèse : Mieux vaut mourir de honte après avoir essayé, que mourir pour de bon sans jamais avoir essayé.

Pour éviter le piège de penser que vous avez quelque chose à perdre, le meilleur moyen est de vous rappeler que vous allez mourir.

Steve Jobs « Ayez faim. Soyez fous ». Extrait du discours du 12 juin 2005 devant les étudiants de Stanford.

Combien d’actions reportées à plus tard et parfois jamais mises en œuvre par crainte de mourir de honte si nous devions passer à côté du résultat escompté ? C’est l’écrivain qui n’ose pas transmettre son manuscrit à l’éditeur et attend de produire un écrit parfait avant de sauter à l’eau. C’est le professeur qui n’ose pas aller faire cours à tel nouveau public tant qu’il n’a pas fait, dans sa tête, le tour des questions possibles qu’on pourrait lui poser et qui risqueraient de donner à douter de sa compétence.

Combien d’actions engagées sans donner le meilleur de soi en raison de questionnements intérieurs découlant d’une absence de confiance en soi ? Et combien d’actions ratées du simple fait qu’on doutait de parvenir au résultat escompté, qu’on doutait d’avoir le niveau pour y arriver, qu’on doutait d’être de ceux qui peuvent réussir, aussi, dans la vie ? C’est l’étudiant qui dit à ses petits camarades « tu vas voir, je ne vais pas y arriver » et qui finit effectivement par échouer à l’examen faute d’avoir su focaliser son attention sur d’autres convictions que des convictions négatives. C’est…

On dira que les convictions sont ce qui naît en nous, à notre insu, ce qu’on ne maîtrise pas, ce qu’on ne peut même pas songer à maîtriser si ce n’est en rêve. « Je suis comme ça, que voulez-vous ! » déclame à qui veut l’entendre – et éventuellement compatir – celui qui croit que ses convictions le mènent par le bout du nez et qu’on ne les choisit pas plus qu’on choisit d’avoir des oreilles de telle taille, des cheveux de telle couleur (à l’origine…).

Les convictions ne naissent pourtant pas en nous comme les cheveux poussent sur notre tête ! Autant il paraîtrait idiot, insensé de vouloir faire en sorte que nos cheveux ne poussent plus, autant il parait tout à fait envisageable de travailler à se construire de nouvelles convictions, pour que celles-ci nous construisent autrement en retour. Transformer ses convictions pour qu’elles viennent à nous transformer à leur tour, voilà qui est tout à fait possible et voilà qui fait tout le sens et tout le sel de bien des activités comme l’enseignement, le coaching, le management voire le prêche au niveau religieux.

Nous n’avons « rien à perdre » nous dit Steve Jobs. Ce n’est pas la crainte de mourir de honte en échouant qui devrait nous étreindre, c’est bien plutôt celle de mourir un jour pour de bon sans jamais avoir essayé, sans s’être jamais cogné contre le mur d'un échec pour pouvoir déterminer, par contre coup, le chemin de la réussite, sans jamais avoir tenté de concrétiser et de vivre ses rêves.

Peur qu’on nous juge, peur qu’on se moque de nous, peur d’être ridicule : à quand le moment où chacun réalisera que le temps bien court que nous passons sur cette terre pourrait bien n’avoir été que du temps gâché si nous ne faisons pas le premier pas en direction de la concrétisation de nos désirs, de nos rêves les plus fous ? A quoi bon s’arrêter au « qu’en dira-t-on » quand ses tenants ne savent le plus souvent que critiquer sans rien proposer en retour, écraser les châteaux de sable construits par d’autres sans avoir eux-même la patience et le talent requis pour en faire autant ?

Etre à ce qu’on fait et non à ce que « les autres » pourraient bien penser de ce qu’on s’apprête à construire. Se dire que la mort surgissant, il risque d’être un peu tard pour anticiper sur d’éventuels regrets.

« La perfection n’est pas de ce monde, n’en déplaise à notre orgueil » disait, si mes souvenirs sont bons, Jules Lagneau, professeur du philosophe Alain. A quoi bon attendre, dès lors, d’être parfait pour entreprendre ? Ne vaut-il pas mieux se lancer, entreprendre, aller de l’avant en direction de nos rêves, des objectifs susceptibles de nous faire les réaliser, et tendre vers cette perfection que, de toutes façons, nul n’atteint jamais ?

Nous allons mourir, tous, un jour ou l’autre, que nous le voulions ou non. C’est un fait, une certitude. Ce n’est pas une mauvaise nouvelle. C’est juste une information à intégrer en soi, au lieu de tenter de se la dissimuler. Une information pour plus de lucidité sur toutes ces possibilités qu’il ne tient qu’à nous d’exploiter.


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
bottom
copyright

© Copyright by Worldsoft AG, Neuchâtel, 2008. Tous droits réservés pour le monde entier !
Site optimisé avec Internet Explorer - Meilleure résolution écran 1024 X 768 pixels
Conception et Gestion du site :
www.breizhlagon.info

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail