*
Top_left
Menu
ACCUEIL ACCUEIL
Mieux réussir, être + heureux... Mieux réussir, être + heureux...
Réussir sa vie Réussir sa vie
Attaché territorial - Culture G Attaché territorial - Culture G
RAEP, examens et concours RAEP, examens et concours
1. Rapport d'activité 1. Rapport d'activité
2. Expérience professionelle 2. Expérience professionelle
3. Parcours de formation 3. Parcours de formation
4. Illustration compétences pro 4. Illustration compétences pro
5. Curriculum Vitae 5. Curriculum Vitae
6. Lettre de motivation 6. Lettre de motivation
7. oral présentation parcours 7. oral présentation parcours
8. Réalisation pédagogique 8. Réalisation pédagogique
9. Mises en situation 9. Mises en situation
Ecrire ... Ecrire ...
Philosophie Philosophie
Réflexions au quotidien Réflexions au quotidien
Dissertations et citations Dissertations et citations
Ouvrages & Témoignages Ouvrages & Témoignages
Curriculum Vitae Curriculum Vitae
Livre d'or Livre d'or
Contact Contact
PrinterFriendly
Version optimisée pour imprimer
Promenades (25)
15/9/2014 20:44:33 (1577 lectures)

Promenade 25

Promenade 25

Pourquoi faisons-nous ce que nous faisons ?

Sartre à qui on disait qu’il était sans doute satisfait d’avoir pu écrire une œuvre, comme il le souhaitait, et devenir célèbre, également comme il le souhaitait, déclara, en guise de réponse, que tout cela, il l’avait fait en vue d’autre chose et que cette autre chose, au terme de sa vie, il ne l’avait point. Quelle était cette autre chose ? C’est ce qui nous demeurera peut-être à tout jamais inconnu…

Pourquoi faisons-nous ce que nous faisons ? Pour être aimés ? Par qui ? Pourquoi ? En vue de quoi d’autre ? Sentir que nous sommes importants et que nous ne comptons pas pour rien ? Aux yeux de qui ? Et…question ultime : à quoi bon ?

Un jour, tout doit retourner vers le néant, nous le savons bien. Certes, nous aimerions autant l’ignorer, mettre la tête dans le sable, faire comme si l’information était passée alors que nous nous étions momentanément absenté…mais rien n’y fait : nous le savons bien, un jour, tout doit retourner vers le néant.

Alors nous construisons des projets, nous faisons « comme si ». Parfois nous nous leurrons, nous construisons et amassons tant que tant pour nous rendre compte, lors de la disparition de l’Autre, que tout cela, à bien y penser, n’était que mirage d’un bonheur possible loin devant à l’horizon tandis que le vrai bonheur peut être déjà là, en regardant bien, bien plus près.

Alors nous faisons comme si tout cela allait toujours durer, comme si rien n’allait jamais s’arrêter et, telle la mouche contre la vitre, nous ne cessons pourtant de nous heurter à la paroi de notre propre finitude.

Mais…voici que se fissure la paroi, voici que se propage l’écriture et, avec elle, la mémoire : une vie d’humain surfe sur la vague d’une humanité qui se formera encore et encore au-delà de cette simple vie de simple humain. Alors, pourquoi ne pas, encore, espérer ?


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
bottom
copyright

© Copyright by Worldsoft AG, Neuchâtel, 2008. Tous droits réservés pour le monde entier !
Site optimisé avec Internet Explorer - Meilleure résolution écran 1024 X 768 pixels
Conception et Gestion du site :
www.breizhlagon.info

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail