*
Top_left
Menu
ACCUEIL ACCUEIL
Mieux réussir, être + heureux... Mieux réussir, être + heureux...
Réussir sa vie Réussir sa vie
Attaché territorial - Culture G Attaché territorial - Culture G
RAEP, examens et concours RAEP, examens et concours
1. Rapport d'activité 1. Rapport d'activité
2. Expérience professionelle 2. Expérience professionelle
3. Parcours de formation 3. Parcours de formation
4. Illustration compétences pro 4. Illustration compétences pro
5. Curriculum Vitae 5. Curriculum Vitae
6. Lettre de motivation 6. Lettre de motivation
7. oral présentation parcours 7. oral présentation parcours
8. Réalisation pédagogique 8. Réalisation pédagogique
9. Mises en situation 9. Mises en situation
Ecrire ... Ecrire ...
Philosophie Philosophie
Réflexions au quotidien Réflexions au quotidien
Dissertations et citations Dissertations et citations
Ouvrages & Témoignages Ouvrages & Témoignages
Curriculum Vitae Curriculum Vitae
Livre d'or Livre d'or
Contact Contact
PrinterFriendly
Version optimisée pour imprimer
Promenades (23)
8/9/2014 15:21:57 (1455 lectures)

Promenade 23

Promenade 23

Depuis quelques temps, je sentais qu’on me suivait. Ça fait tout drôle quand on sent une telle impression monter en soi. « Etre suivi » : jamais cela ne m’était arrivé, du moins pas de la sorte.

Au départ, j’ai suivi mon chemin. Je ne me suis pas arrêté. Je me suis alors dit que je me trompais, que ce n’était qu’une vue de mon esprit troublé. Qui aurait bien pu me suivre ? Pour que faire ? En vue de quoi ?

Le doute s’emparant de plus en plus de moi, je me suis arrêté. Je voulais savoir s’il y avait quelqu’un. Je suis resté là, comme ça, à ne rien faire. J’ai pris un air qu’on prend dans ces cas-là : l’air de rien. Et j’ai attendu, attendu encore et encore.

Rien ! Un grand Rien ! Rien ne s’est passé, je n’ai vu personne derrière moi.

Comment se fait-il qu’une telle impression d’être suivi se soit ainsi emparée de moi ?

J’ai repris mon chemin. Je pensais être en partie rassuré, il a bien fallu que je me rende à l’évidence : il n’en était rien. Toujours l’impression que, dans mes pas, quelqu’un était là : à peine quelques pas derrière moi. J’ai alors fait un peu machine arrière : je suis repassé par là où j’étais passé, j’ai croisé des endroits que je venais de traverser.

J’ai cru pendant un instant entendre une respiration. Une autre respiration que la mienne. Début d’hallucination ?

J’ai baissé le rythme de ma respiration, puis bien écouté. Je n’ai plus entendu cette autre respiration. J’ai alors repris mon chemin, complètement décidé à ne plus me croire suivi de la sorte alors que je ne l’étais manifestement point : j’ai continué mon chemin dans l’écriture, j’ai continué mes promenades le long des lignes d’encre violette… Petites questions, si vous me le permettez : était-ce vous qui me suiviez ? Est-ce vous qui respirez aussi fort derrière moi ?


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
bottom
copyright

© Copyright by Worldsoft AG, Neuchâtel, 2008. Tous droits réservés pour le monde entier !
Site optimisé avec Internet Explorer - Meilleure résolution écran 1024 X 768 pixels
Conception et Gestion du site :
www.breizhlagon.info

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail