*
Top_left
Menu
ACCUEIL ACCUEIL
Mieux réussir, être + heureux... Mieux réussir, être + heureux...
Réussir sa vie Réussir sa vie
Attaché territorial - Culture G Attaché territorial - Culture G
RAEP, examens et concours RAEP, examens et concours
1. Rapport d'activité 1. Rapport d'activité
2. Expérience professionelle 2. Expérience professionelle
3. Parcours de formation 3. Parcours de formation
4. Illustration compétences pro 4. Illustration compétences pro
5. Curriculum Vitae 5. Curriculum Vitae
6. Lettre de motivation 6. Lettre de motivation
7. oral présentation parcours 7. oral présentation parcours
8. Réalisation pédagogique 8. Réalisation pédagogique
9. Mises en situation 9. Mises en situation
Ecrire ... Ecrire ...
Philosophie Philosophie
Réflexions au quotidien Réflexions au quotidien
Dissertations et citations Dissertations et citations
Ouvrages & Témoignages Ouvrages & Témoignages
Curriculum Vitae Curriculum Vitae
Livre d'or Livre d'or
Contact Contact
PrinterFriendly
Version optimisée pour imprimer
Promenades (19)
3/9/2014 22:15:58 (1427 lectures)

Promenade 19

Promenade 19

Rupture sentimentale ou rupture par la mort qui sépare. Les traces de l’autre demeurent, d’une façon ou d’une autre. Elles reviennent régulièrement, de temps en temps, puis de façon plus espacée, mais n’en reviennent pas moins : charriées par les souvenirs qui vont et viennent, qui viennent et vont.

L’autre a pour partie fait que nous soyons ce que nous sommes devenus. Petits rituels, habitudes prises, tournures de pensée adoptées : quoi que nous fassions, l’autre se rappelle à notre souvenir lors d’éclairs de conscience qui jettent leur lumière crue sur ce que fut pendant un temps une certaine vie à deux.

Nous croyons dire ce que nous pensons, nous ne faisons que colporter ce que disait l’autre, nous croyons pouvoir évoquer en toute neutralité tel ou tel évènement du passé en le désolidarisant de ceux qui concernent l’autre, nous réalisons que tout est lié de loin en loin et que tirer sur le fil c’est faire venir la pelote tout entière des émotions d’une ancienne vie à deux.

La vie à deux n’est plus et pourtant son nuage semble nous suivre à la trace. Parfois on voudrait s’extirper de cette masse nuageuse, parfois on voudrait bien s’y calfeutrer encore un peu, comme dans ces temps où la vie était ce qu’il y avait de mieux, comme dans ces temps où elle était encore vie à deux.

Mais de cela, il n’est plus rien. Il n’est plus que quelques traces. Tout juste de quoi tenir encore un petit récit, l’air de rien. Juste histoire d’essayer de se faire du bien.

Ainsi se font et se défont nos vies, composant autant que faire se peut avec ce qui advient, se décomposant parfois un peu dans la confrontation aux coups du sort qu’on essuie.

La vie se retire, laissant la place aux mots qui essayent encore, envers et contre tout, de la dire. La vie, parfois aussi, reprend le dessus et, entre les mots, se propage à nouveau.


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
bottom
copyright

© Copyright by Worldsoft AG, Neuchâtel, 2008. Tous droits réservés pour le monde entier !
Site optimisé avec Internet Explorer - Meilleure résolution écran 1024 X 768 pixels
Conception et Gestion du site :
www.breizhlagon.info

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail