*
Top_left
Menu
ACCUEIL ACCUEIL
Mieux réussir, être + heureux... Mieux réussir, être + heureux...
Réussir sa vie Réussir sa vie
Attaché territorial - Culture G Attaché territorial - Culture G
RAEP, examens et concours RAEP, examens et concours
1. Rapport d'activité 1. Rapport d'activité
2. Expérience professionelle 2. Expérience professionelle
3. Parcours de formation 3. Parcours de formation
4. Illustration compétences pro 4. Illustration compétences pro
5. Curriculum Vitae 5. Curriculum Vitae
6. Lettre de motivation 6. Lettre de motivation
7. oral présentation parcours 7. oral présentation parcours
8. Réalisation pédagogique 8. Réalisation pédagogique
9. Mises en situation 9. Mises en situation
Ecrire ... Ecrire ...
Philosophie Philosophie
Réflexions au quotidien Réflexions au quotidien
Dissertations et citations Dissertations et citations
Ouvrages & Témoignages Ouvrages & Témoignages
Curriculum Vitae Curriculum Vitae
Livre d'or Livre d'or
Contact Contact
PrinterFriendly
Version optimisée pour imprimer
Promenades (14)
8/8/2014 1:38:54 (1596 lectures)

Promenade 14

Promenade 14

            Lecture d’été. Lecture simple, n’exigeant que peu de son lecteur. Lecture du journal et des lettres d’Etty Hillesum. Nom et prénom croisés maintes fois à la suite de citations disséminées ici et là dans divers ouvrages et articles lus.

Lecture au camping, tandis qu’elle, Etty, était dans un camp. Née en 1914, cette jeune femme juive de 27 ans passera du camp de travail de Westenbork au camp d’Auschwitz où elle meurt en novembre 1943.

Une jeune femme étonnante, pétrie par la foi, aspirant à écrire. Une jeune femme ne souhaitant pas se lier à un seul homme mais à l’humanité tout entière, via l’écriture.

Le temps est fort heureusement venu où, globalement, en Europe tout du moins, nous pouvons vivre avec un bien-être minimal sans qu’en arrière-fond se trament de telles atrocités au détriment de toute une population d’individus.

Le paradoxe n’est pas mince de viser à se détendre avec semblable lecture. Comment resterait-on indifférent à l’endroit de tels destins rapportés au fil des pages d’un journal ?

Cette jeune femme accomplit le prodige de poursuivre sa réflexion sur l’humain, cette étrange créature, au beau milieu de la misère la plus totale que l’Homme ait infligé à l’Homme. Cette réflexion parait l’extirper pour partie du bourbier et de la fange dans lesquels l’Homme pousse l’Homme à se vautrer.

Rilke, Dostoïevski,… Les noms de quelques grands auteurs accompagnent Etty dans son voyage sans retour, dans sa destinée inéluctable. Loin de se laisser aspirer vers le fond par la mélancolie réactionnelle qui démolit plus d’un, elle accomplit l’exploit de continuer à penser que la vie est belle, qu’elle a un sens et que la souffrance lui est, tout simplement, consubstantielle. Comment ne pas être convaincu, avec elle, que « le grand obstacle, c’est toujours la représentation et non la réalité » ? (Etty Hillesum, Une vie bouleversée. Suivi de Lettres de Westerbork. Journal. Editions du seuil. Points. p.230)


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
bottom
copyright

© Copyright by Worldsoft AG, Neuchâtel, 2008. Tous droits réservés pour le monde entier !
Site optimisé avec Internet Explorer - Meilleure résolution écran 1024 X 768 pixels
Conception et Gestion du site :
www.breizhlagon.info

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail