*
Top_left
Menu
ACCUEIL ACCUEIL
Mieux réussir, être + heureux... Mieux réussir, être + heureux...
Réussir sa vie Réussir sa vie
Attaché territorial - Culture G Attaché territorial - Culture G
RAEP, examens et concours RAEP, examens et concours
1. Rapport d'activité 1. Rapport d'activité
2. Expérience professionelle 2. Expérience professionelle
3. Parcours de formation 3. Parcours de formation
4. Illustration compétences pro 4. Illustration compétences pro
5. Curriculum Vitae 5. Curriculum Vitae
6. Lettre de motivation 6. Lettre de motivation
7. oral présentation parcours 7. oral présentation parcours
8. Réalisation pédagogique 8. Réalisation pédagogique
9. Mises en situation 9. Mises en situation
Ecrire ... Ecrire ...
Philosophie Philosophie
Réflexions au quotidien Réflexions au quotidien
Dissertations et citations Dissertations et citations
Ouvrages & Témoignages Ouvrages & Témoignages
Curriculum Vitae Curriculum Vitae
Livre d'or Livre d'or
Contact Contact
PrinterFriendly
Version optimisée pour imprimer
Promenades (11)
5/8/2014 10:14:00 (1476 lectures)

Promenade 11

Promenade 11

            Cris d’enfants au loin, en différentes langues. Une voiture passe, pas loin : le moteur, relativement silencieux, indique une vitesse peu importante. Je sens le soleil sur ma peau tandis qu’un vent minime vient chatouiller mes narines et apporter un peu d’air frais fort appréciable. Au loin, bien plus loin, le bruit d’un train régional retentit pendant quelques secondes. Levant la tête, je vois à l’horizon une série d’arbres dont certains, très hauts, semblent tenir la conversation avec de larges bandes de nuages blancs qui défilent. Pas d’odeur particulière, si ce n’est celle du café que je bois, gorgée par gorgée, au fil des lignes qui s’amoncellent.

En tendant bien l’oreille, j’entends le gazouillis d’un oiseau peu lointain et les petits cris d’un autre qui s’éloigne.

Combien de temps passons-nous, d’ordinaire, à laisser, de la sorte, tous nos sens en alerte ? Combien de temps consacrons-nous, habituellement, à faire le tour de ce que chacun de nos sens peut nous apprendre ? Ces questions me traversent l’esprit puis volent au vent…

Les cris d’un enfant me sortent de ces rêveries esthétiques. J’observe le spectacle : celui d’enfants qui jouent à constituer leur bande face à une bande rivale. Objectif de la manœuvre en cet instant : déconstruire la cabane fabriquée par la bande adverse.

Une cohésion commence à se faire et à cimenter les éléments épars du groupe. Se rassemblant derrière une fille plus grande, leader charismatique pour l’occasion, les membres se fédèrent, se rassemblent, s’unissent autour d’un même crédo : s’opposer au pouvoir d’une autre bande. S’opposer à plusieurs fédère et unit. En s’opposant, on se définit en retour. Le groupe auquel chacun se sent peu à peu appartenir acquiert en retour une certaine identité.

Déconstruire la cabane construite par d’autres. Sans s’en rendre compte, ces enfants entrent dans un engrenage de possible violence où la vengeance vient générer de la fureur, appelant à son tour au surgissement de nouveaux et incessants actes de vengeance. Dans un petit camping se joue déjà ce qui est à l’œuvre dans le grand théâtre du monde…


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
bottom
copyright

© Copyright by Worldsoft AG, Neuchâtel, 2008. Tous droits réservés pour le monde entier !
Site optimisé avec Internet Explorer - Meilleure résolution écran 1024 X 768 pixels
Conception et Gestion du site :
www.breizhlagon.info

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail