*
Top_left
Menu
ACCUEIL ACCUEIL
Mieux réussir, être + heureux... Mieux réussir, être + heureux...
Réussir sa vie Réussir sa vie
Attaché territorial - Culture G Attaché territorial - Culture G
RAEP, examens et concours RAEP, examens et concours
1. Rapport d'activité 1. Rapport d'activité
2. Expérience professionelle 2. Expérience professionelle
3. Parcours de formation 3. Parcours de formation
4. Illustration compétences pro 4. Illustration compétences pro
5. Curriculum Vitae 5. Curriculum Vitae
6. Lettre de motivation 6. Lettre de motivation
7. oral présentation parcours 7. oral présentation parcours
8. Réalisation pédagogique 8. Réalisation pédagogique
9. Mises en situation 9. Mises en situation
Ecrire ... Ecrire ...
Philosophie Philosophie
Réflexions au quotidien Réflexions au quotidien
Dissertations et citations Dissertations et citations
Ouvrages & Témoignages Ouvrages & Témoignages
Curriculum Vitae Curriculum Vitae
Livre d'or Livre d'or
Contact Contact
PrinterFriendly
Version optimisée pour imprimer
Lettre à un jeune cadre territorial (9)
11/3/2010 5:44:02 (3736 lectures)

LJCT 9 Quotidien du cadre territorial

LJCT 9
 
IX Quotidien du cadre territorial
 
Venons-en, si tu veux bien, au quotidien : de quoi est composé le quotidien d’un cadre territorial ? Et peut-on en tirer quelques leçons ?
 
Le quotidien, comme tu le verras, peut être composé de gestion : gestion de budget, gestion et suivi de contrats et conventions passés entre ta collectivité et d’autres structures privées ou publiques… Pour ce qui concerne le budget, je ne vais pas te faire ici un cours de finances publiques : il y a certaines périodes où il faut préparer le budget notamment et ces périodes qui reviennent chaque année invariablement sont des plus importantes quand l’argent demeure, selon l’expression consacrée, « le nerf de la guerre ».
 
Le quotidien est très différent selon que tu es dans une petite commune ou dans une grande collectivité : dans le second cas tu n’as parfois que peu de relation avec l’usager ; en revanche, dans le premier cas, ne sois pas étonné de croiser un jour un usager qui, semblant fâché par nos complexités administratives, vient vider de rage un sac poubelle empli de feuilles mortes au service technique ou bien une personne qui crie à l’accueil… : la vie d’un cadre territorial en commune est en prise directe sur les besoins des usagers qui trouvent ainsi à s’exprimer de multiples façons. Cela te permettra un jour de raconter des anecdotes à tes petits enfants au coin d’une cheminée !
 
Qu’il s’agisse de petite ou de grande collectivité, tu éprouveras probablement comme bon nombre de nos collègues cadres territoriaux une impression particulière : l’impression de ne pas avancer, l’impression de n’avoir rien fait de ta journée en rentrant chez toi… En vérité, et au delà des premières impressions, tu te rendras compte que tu as en fait fait avancer quantité de choses mais qui ne sont pas au nombre de celles que tu avais prévu de faire en partant au travail le matin empli de bonnes intentions. Notre quotidien est ainsi fait que, quand bien même nous nous fixons des objectifs à atteindre sur le moyen terme ou le long terme, nous ne pouvons échapper aux sollicitations quotidiennes par contact direct, par téléphone, par mail. Avec un peu d’expérience, tu verras toutefois qu’il est mille et une technique en matière d’organisation pour arriver malgré tout à maintenir le cap : des rendez-vous pris avec soi-même pour travailler au calme sur un dossier, aux techniques de gestion par période de ses mails, en passant par l’institution d’un barrage au niveau du secrétariat de certaines sollicitations abusives, il y a moyen non seulement de se (re)donner l’impression d’avancer, mais d’avancer réellement !
 
Un cadre territorial, presque par définition, est également le plus souvent en situation d’encadrement : il lui arrive d’avoir à gérer une équipe, petite ou grande. Les manuels de management sont légion, aussi t’épargnerai-je les couplets sur management « directif », « participatif », etc. Là comme ailleurs il est possible, en fonction de notre propre mode de fonctionnement, de veiller à trouver le mode de management le plus simple qui soit : loin des techniques théoriques que certaines conférences et certains colloques abordent et davantage en prise directe avec le terrain du quotidien où seul s’expérimente ce qui ne marche pas trop mal.
 
Le seul conseil que je peux te donner est de profiter d’un pouvoir énorme que nous avons tous à notre disposition et qu’il n’est pas toujours facile de mettre en œuvre : le pouvoir de la confiance. La confiance en tes collaborateurs qui bien souvent savent mieux que toi quelles sont les solutions possibles à des problèmes qu’ils connaissent mieux que toi me semble quelque chose de très important. Aussi suis-je tenté de concevoir nos interventions en tant que cadres territoriaux comme des interventions devant être à la marge pour ce qui concerne la gestion quotidienne des dossiers que chacun de nos collaborateurs doit traiter en fonction de sa fiche de poste, une fiche de poste qui est, en amont, un outil indispensable pour déterminer qui a vocation à faire quoi dans l’organisation et pour pouvoir ensuite « lâcher prise » comme on dit et éviter d’être dans l’hyper contrôle de tout à n’importe quel moment.


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
bottom
copyright

© Copyright by Worldsoft AG, Neuchâtel, 2008. Tous droits réservés pour le monde entier !
Site optimisé avec Internet Explorer - Meilleure résolution écran 1024 X 768 pixels
Conception et Gestion du site :
www.breizhlagon.info

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail