*
Top_left
Menu
ACCUEIL ACCUEIL
Mieux réussir, être + heureux... Mieux réussir, être + heureux...
Réussir sa vie Réussir sa vie
Attaché territorial - Culture G Attaché territorial - Culture G
RAEP, examens et concours RAEP, examens et concours
1. Rapport d'activité 1. Rapport d'activité
2. Expérience professionelle 2. Expérience professionelle
3. Parcours de formation 3. Parcours de formation
4. Illustration compétences pro 4. Illustration compétences pro
5. Curriculum Vitae 5. Curriculum Vitae
6. Lettre de motivation 6. Lettre de motivation
7. oral présentation parcours 7. oral présentation parcours
8. Réalisation pédagogique 8. Réalisation pédagogique
9. Mises en situation 9. Mises en situation
Ecrire ... Ecrire ...
Philosophie Philosophie
Réflexions au quotidien Réflexions au quotidien
Dissertations et citations Dissertations et citations
Ouvrages & Témoignages Ouvrages & Témoignages
Curriculum Vitae Curriculum Vitae
Livre d'or Livre d'or
Contact Contact
PrinterFriendly
Version optimisée pour imprimer
Viser SAENES de classe exceptionnelle...
13/6/2013 22:09:02 (8178 lectures)

Concours SAENES classe sup obtenu et projet de se préparer au saenes classe exceptionnelle session 2014 ?

"Comment construire un dossier solide et complet ? Comment repérer les étapes pour constituer un dossier efficace ? Comment savoir valoriser l'expérience et les compétences professionnelles tout en conservant leur originalité ?"



Bonjour et merci pour votre site.

J'ai eu le concours SAENES classe sup et j'envisage dès à présent de me préparer au saenes classe exceptionnelle session 2014.

Ma question : Comment construire un dossier solide et complet? Comment repérer les étapes pour constituer un dossier efficace? Comment savoir valoriser l'expérience et les compétences professionnelles tout en conservant leur originalité.
Merci pour votre aide.

 

Ma réponse :

Bonjour,

Vos trois questions sont terribles…Elles mériteraient un ouvrage tout entier ! ça tombe bien…j’en ai écrit un   (Réussir la RAEP aux Editions Foucher).

Cette plaisanterie étant faite…comment répondre à vos 3 questions en l’espace d’un mail ? Merci pour cette proposition de défi !

1-Comment construire un dossier solide et complet ?

-Solide ? En ayant bien en tête, au préalable, l’objectif que vous vous fixez : par exemple, arriver à convaincre votre lecteur de ceci qu’au fil des années vos activités et compétences corrélatives déployées sont de plus en plus proches d’un fonctionnaire de catégorie A.

De fait, entre SAENES de classe normale, de classe supérieure et de classe exceptionnelle la différence n’est pas forcément claire comme de l’eau de roche si j’en crois ce qui m’est raconté. Sans évoquer (chuut…c’est entre nous…) le fait qu’on reste parfois, voire bien souvent, sur exactement les mêmes fonctions lorsqu’on passe de classe normale à classe sup et à classe exceptionnelle… Quoiqu’il en soit, et quoi qu’on pense de tout cela, toujours est-il que le but du jeu est de montrer qu’on progresse et qu’on progresse encore…et qu’on acquiert des compétences de plus en plus importantes de telle sorte qu’on se pense en mesure, sur fond de reconnaissance de celles-ci, d’accéder à davantage de responsabilités.

-Complet ? A partir de quel moment peut-on considérer qu’un dossier est « complet » ? Difficile à dire… « Quand il ne manque rien » serait-on tenté de dire : oui, au sens où il ne manquerait aucune pièce, oui au sens où on aurait rempli toutes les rubriques (périodes d’activité, formations, rapport d’activité, documents illustrant des compétences mises en œuvre) mais est-ce le sens de votre question ? J’imagine que non. Votre question est sans doute : à partir de quel moment on peut estimer avoir fait le tour de ce qui est à faire ? Ma réponse serait alors : on peut estimer avoir fait le tour de ce qui est à faire lorsqu’on a mis en œuvre comme il se doit une stratégie qui consiste à tout faire pour montrer qu’il y a dans notre parcours une progression dans l’acquisition et la mise en œuvre de compétences qui sont au nombre de celles qu’il faudra avoir demain pour occuper les types de postes offerts au grade ici visé.

2-Comment repérer les étapes pour constituer un dossier efficace ?

 En lien avec ce que je viens de dire, je pense que la 1ère étape consiste à rechercher ce qui est attendu demain d’un SAENES de classe exceptionnelle (davantage d’expertise ? de recul ? de capacité à encadrer un nombre d’agents plus important ? de capacité à se situer en proximité avec le niveau stratégique de l’institution ? etc.). La 2ème étape consiste à rendre compte de son parcours en usant des mots de façon à montrer une progression vers ces compétences attendues demain ou, plus globalement vers le « potentiel » attendu : « aptitudes » (compétences : savoir, savoir faire, savoir être) + motivation, c’est-à-dire envie d’aller de l’avant… (car être capable mais ne pas avoir envie d’avancer ne mène pas à avancer, quand bien même on en aurait potentiellement les capacités ; et,  inversement, avoir très envie…par exemple de devenir Président de la République…est tout à notre honneur mais…encore faut-il avoir les capacités requises pour…occuper la fiche de poste !   )

3-Comment savoir valoriser l'expérience et les compétences professionnelles tout en conservant leur originalité ?

Certains candidats mettent des mots pour dire les compétences acquises mais c’est tellement « plaqué » de l’extérieur qu’on a du mal à y croire. Le pire en la matière est le cas du candidat qui fait du « copier coller » d’un répertoire des métiers ou d’un référentiel métier et qui plaque des mots, qui lui demeurent totalement extérieurs, sur son parcours. Vous avez raison : nous avons tous bien souvent une façon de mettre en œuvre nos compétences qui nous est propre et qui, en ce sens, est originale. Je pense par exemple que ma façon de dispenser une formation est peu académique et m’est vraiment propre (même si elle résulte de tout un passé et se trouve au carrefour de nombreuses influences). Pour saisir cela, il faut…faire un pas en arrière (en pensée, par l’imagination) et se voir faisant les choses au quotidien pour se demander comment on procède concrètement et pourquoi cette façon de procéder diffère de bien d’autres. En faisant cet exercice de pensée qui consiste à se repasser en boucle le film de sa propre vie professionnelle au quotidien on découvre parfois certaines qualités que nous mobilisons en même temps que nous mobilisons les compétences. Par exemple, nous développons une faculté d’écoute mais une écoute bienveillante, une écoute qui ne juge pas, une écoute qui n’enferme pas l’autre par avance dans l’image figée que nous nous en serions donnée d’entrée de jeu. Ce n’est pas une simple « capacité d’écoute », on le sent bien une fois que c’est dit comme cela…non ?

Voilà pour ma réponse en quelques lignes. Je ne prétends pas avoir fait le tour des éléments complémentaires de réponse que je pourrais livrer sur de tels sujets mais…au moins ai-je pris le temps de vous répondre. J’espère que ces éléments de réponse seront à votre goût…

Bonne continuation et merci pour ce petit défi de fin de journée…

Bien cordialement,

Philippe Géléoc


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
bottom
copyright

© Copyright by Worldsoft AG, Neuchâtel, 2008. Tous droits réservés pour le monde entier !
Site optimisé avec Internet Explorer - Meilleure résolution écran 1024 X 768 pixels
Conception et Gestion du site :
www.breizhlagon.info

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail