*
Top_left
Menu
ACCUEIL ACCUEIL
Mieux réussir, être + heureux... Mieux réussir, être + heureux...
Réussir sa vie Réussir sa vie
Attaché territorial - Culture G Attaché territorial - Culture G
RAEP, examens et concours RAEP, examens et concours
1. Rapport d'activité 1. Rapport d'activité
2. Expérience professionelle 2. Expérience professionelle
3. Parcours de formation 3. Parcours de formation
4. Illustration compétences pro 4. Illustration compétences pro
5. Curriculum Vitae 5. Curriculum Vitae
6. Lettre de motivation 6. Lettre de motivation
7. oral présentation parcours 7. oral présentation parcours
8. Réalisation pédagogique 8. Réalisation pédagogique
9. Mises en situation 9. Mises en situation
Ecrire ... Ecrire ...
Philosophie Philosophie
Réflexions au quotidien Réflexions au quotidien
Dissertations et citations Dissertations et citations
Ouvrages & Témoignages Ouvrages & Témoignages
Curriculum Vitae Curriculum Vitae
Livre d'or Livre d'or
Contact Contact
PrinterFriendly
Version optimisée pour imprimer
Réussir à s'inventer soi-même
9/6/2013 20:20:40 (3218 lectures)



Réussir à s’inventer soi-même

A la différence de la chose qui n’est que ce qu’elle est, l’Homme a la possibilité de s’envisager autre que ce qu’il est et de se faire advenir comme tel. L’Homme est capable de progression pour peu qu’il en prenne conscience et décide de passer de cette prise de conscience à l’action. Se faire être autre que ce qu’il a été jusqu’à présent est au nombre des possibles avec lesquels il lui est donné de pouvoir jouer.

Surgit alors la possibilité de travailler à l’entreprise de soi. Se penser, s’imaginer, puis s’inventer et, pourquoi pas, se réinventer sans cesse pour se construire autre qu’on a été jusque là : telle est ma possibilité. Il ne tient qu’à moi de m’en emparer, il ne tient qu’à moi d’en faire quelque chose ou de faire le choix de laisser en friche le terrain de mes possibles.

Faire le choix d’une identité plus riche, plus ample que celle existant jusqu’à présent passe par le fait d’envisager l’atteinte d’un cercle concentrique plus large que celui dans lequel j’évoluai jusqu’ici. Vient ensuite la décision de penser que le possible en pensée doit s’inscrire désormais ou sous peu dans la réalité, en résultats. J’ai à le faire advenir. J’ai à le faire être.

La croyance est ici déterminante. Croire que c’est possible, croire que ce qui fut possible pour d’autres doit l’être tout autant pour moi : la croyance est le tremplin sur lequel il faut prendre correctement appui pour passer de ce que j’ai été à ce que je suis en voie de me faire dès à présent devenir.

Sans cette croyance, l’homme n’est guère plus qu’une chèvre : voué à ne pouvoir manger d’herbe au-delà du périmètre que la chaîne enserrant son cou lui laisse le loisir d’atteindre, condamné à se contenter de regarder l’herbe plus verte un peu plus loin comme accessible uniquement à d’autres. L’homme n’est pourtant pas une chèvre. Il peut, s’il le veut et en prend la décision, étendre le périmètre de ses possibilités en déplaçant lui-même le piquet et en défaisant cette chaine imaginaire qu’il s’est mise autour du cou.

Faisant cela, il peut expérimenter un temps le plaisir qu’il y a à découvrir de nouvelles pièces dans le palais immense de notre identité, puis se mettre en route vers d’autres encore. Il faut du cran pour cela, il faut croire que c’est possible et prendre en main les rênes d’une liberté dont d’autres que nous n’hésiteront pas à s’emparer si nous ne le faisons nous-mêmes. Réussir à s’inventer soi-même est à ce prix.


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
bottom
copyright

© Copyright by Worldsoft AG, Neuchâtel, 2008. Tous droits réservés pour le monde entier !
Site optimisé avec Internet Explorer - Meilleure résolution écran 1024 X 768 pixels
Conception et Gestion du site :
www.breizhlagon.info

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail