*
Top_left
Menu
ACCUEIL ACCUEIL
Mieux réussir, être + heureux... Mieux réussir, être + heureux...
Réussir sa vie Réussir sa vie
Attaché territorial - Culture G Attaché territorial - Culture G
RAEP, examens et concours RAEP, examens et concours
1. Rapport d'activité 1. Rapport d'activité
2. Expérience professionelle 2. Expérience professionelle
3. Parcours de formation 3. Parcours de formation
4. Illustration compétences pro 4. Illustration compétences pro
5. Curriculum Vitae 5. Curriculum Vitae
6. Lettre de motivation 6. Lettre de motivation
7. oral présentation parcours 7. oral présentation parcours
8. Réalisation pédagogique 8. Réalisation pédagogique
9. Mises en situation 9. Mises en situation
Ecrire ... Ecrire ...
Philosophie Philosophie
Réflexions au quotidien Réflexions au quotidien
Dissertations et citations Dissertations et citations
Ouvrages & Témoignages Ouvrages & Témoignages
Curriculum Vitae Curriculum Vitae
Livre d'or Livre d'or
Contact Contact
PrinterFriendly
Version optimisée pour imprimer
Oral et angoisse...
7/2/2013 23:32:16 (4161 lectures)

Bonjour, Je me permets de vs contacter car votre site m'a interpelé ! Je viens d'apprendre avec surprise que j'étais admissible au concours d'attaché (externe adm générale). Une crise d'angoisse m'envahie depuis cette nouvelle ! (...) Bref, j'ai 6 semaines pour tenter de tt donner pour cet oral que j'appréhende énormément (ça commence mal pour moi !).
 

Ma réponse en bleu, ci-après...

 



Bonjour,
Je me permets de vs contacter car votre site m'a interpelé !
Je viens d'apprendre avec surprise que j'étais admissible au concours d'attaché (externe adm générale). Une crise d'angoisse m'envahie depuis cette nouvelle !
A dire vrai, j'avais suivi la prépa concours (…), j'étais donc dans le bain mais j'ai arrêté de bosser depuis l'admission au concours de rédacteur (…[telle année]) ! Bref, j'ai 6 semaines pour tenter de tt donner pour cet oral que j'appréhende énormément (ça commence mal pour moi !).
Au vu de tous ces gentils témoignages que vous avez pu recevoir, j'imagine que vous saurez m'apporter qq éléments de réponses et surtt de précieux conseils sur la direction à prendre pr mes révisions (afin de ne pas perdre trop de tps) ainsi qu'une aide "comportementale"!
Je vous remercie par avance de votre réponse.

 
Bonjour,
Félicitations pour cette admissibilité. Il ne reste plus qu’à « transformer l’essai » !
Je ne m’attarderai pas sur des préconisations liées à ce qu’il s’agit de revoir pour l’oral : j’en ai amplement parlé sur mon site avec des conseils de lecture (cf. onglet RAEP et onglet attaché territorial). Si j’en reparlais cela me donnerait trop l’impression de devenir gâteux 
J’aborderai en revanche en quelques mots cette « crise d’angoisse » dont vous parlez à la perspective d’un oral que vous dites « appréhender énormément ».
Je vous invite à lire ce que j’ai écrit sur la gestion du stress dans L’oral des concours administratifs en pratique
Voici quelques pistes qui me viennent à l’esprit et que j’ai probablement abordé ici déjà, sur le présent site :
-          s’entrainer dans sa salle de bain face à la glace en se mettant dans la peau d’une future attachée. C’est simple : pensez à une attachée que vous connaissez et qui a une véritable posture d’attachée. Quelqu’un de carré, d’efficace, de percutant, utilisant la gestuelle en soutient à son discours et occupant l’espace (c’est-à-dire qui ne semble pas prête à se laisser marcher sur les pieds, qui sait cadrer, recadrer, encadrer ses collaborateurs).
-          pensez à ces 6 semaines : 6 x 7 jours = 42 jours ! 42 entrainements possibles !!! N’est-ce pas génial ? Vous aurez tellement pris l’habitude de vous entrainer que le jour « J » ne sera guère qu’un petit entrainement supplémentaire, un bouquet final, un feu d’artifice avec intégration de tous les bons conseils : termes positifs, assurance dans la posture, gestuelle adaptée, niveau de langage correct. Et…si vous vous entrainez un coup le matin avant de partir de chez vous et un coup le soir, cela nous mène à 84 entrainements : vous rendezvous compte ??? Vous serez prête pour les jeux olympiques de l’oral !  Bref, positivons : vous avez largement le temps de vous entrainer, de prendre le temps et l’habitude de tenir un discours correct d’un certain niveau
-           savez-vous comment je fais pour aller parler régulièrement devant de nouveaux publics que je ne connais pas ? Voici un petit secret – chut…entre nous…–, juste entre nous. Savez-vous comment je fais pour arriver détendu devant n’importe quel public ? C’est simple : je me prépare beaucoup en amont, je m’entraine (devant ma glace et…même dans ma voiture, sans toutefois lâcher de trop le volant pour la gestuelle  ) puis j’y vais : je vais vers la salle de cours et en chemin…en chemin je ne pense pas à ce qui va se passer, à ce qui pourrait arriver, à tous les mille et un malheurs purement imaginaires qui pourraient me déstabiliser. Je ne pense à rien si ce n’est à de toutes autres choses car je sais que ce n’est pas AVANT l’oral qu’il faut tout régler (comme si on pouvait régler tous les problèmes de nage avant de mettre un pied dans l’eau ! pure ineptie !) mais PENDANT l’oral, PENDANT le cours que je dispense. C’est donc PENDANT l’oral qu’il s’agit de s’adapter.
-          savez-vous pourquoi je ne suis pas en crise d’angoisse à la veille de parler en public ? C’est parce que je fais taire toutes les vilaines petites voix intérieures qui cherchent à me faire peur : je les mets à la poubelle car…que peut-il m’arriver ?
-           savez-vous pourquoi je ne suis jamais déstabilisé par une question qu’on me pose ? parce que je prends toute question avec le sourire et ce, même lorsque je n’ai pas la réponse : et en les prenant avec le sourire, le monde me sourit en retour, très souvent. Je dis avec le sourire que je n’ai pas la réponse à la question posée « pour le moment » car, comme chacun sait (ou devrait savoir) : nul ne sait tout, nul ne peut tout savoir. Connaître quelque chose de nouveau c’est découvrir à chaque fois de nouvelles contrées parsemées d’ignorance dans lesquelles nous n’avons pas encore pris le temps de déambuler. Bref, on n’aura jamais fait le tour de ce qu’il est possible de connaître. Rassurant, non ?
-          enfin, je continue à croire fermement que le fait d’être complètement présent à ce qu’on dit, d’habiter son propre discours et d’être ainsi corps et âme dans ce qu’on raconte permet d’ignorer superbement les fichues petites voix intérieures qui cherchent à nous déstabiliser : « mais que pensent-ils de ce que je suis en train de dire ? », « la grimace de ce type n’indique-t-elle pas que je viens de dire une bêtise ? », « pourquoi regarde-t-il ailleurs quand je parle ? mon propos ne serait pas intéressant ? ». POUBELLE !!! : à la poubelle, vilaines petites voix de malheur ! c’est la dernière fois que je vous écoute ! ne comptez pas sur moi pour vous écouter et échouer lors de mon oral !
 
Voilà quelques pistes simples et modestes. Sans doute serait-il aussi possible de faire compliqué et grandiloquent sur ce sujet mais je ne me sens pas le courage de donner à de telles petites voix plus d’importance qu’elles n’en ont ! En creusant un peu, je réalise d’ailleurs que ces vilaines petites voix ont une origine qui interpelle : tout se passe comme si j’étais le seul, finalement, à les créer. C’est donc moi qui me ferais tout ce mal ? Ma décision est prise : jamais je n’écouterai à nouveau ces petites voix car jamais plus je ne créerai moi-même ce qui risque d’entraver ma progression vers la réussite.
 
Un petit discours à soi-même que vous pourriez faire vôtre ?
 
Dernière petite chose : savez-vous comment j’ai réussi à boucler certains projets (accès à tel concours, à tel examen, bouclage de l’écriture de tel livre dans un délai court) ? Simple : jamais je n’ai écouté la petite voix malicieuse qui demande « tu crois que ça va marcher ? »
 
Merci pour votre question qui m’aura permis de m’amuser à écrire ces quelques lignes… 
 
Bien cordialement,
 
Philippe Géléoc


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
bottom
copyright

© Copyright by Worldsoft AG, Neuchâtel, 2008. Tous droits réservés pour le monde entier !
Site optimisé avec Internet Explorer - Meilleure résolution écran 1024 X 768 pixels
Conception et Gestion du site :
www.breizhlagon.info

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail