*
Top_left
Menu
ACCUEIL ACCUEIL
Mieux réussir, être + heureux... Mieux réussir, être + heureux...
Réussir sa vie Réussir sa vie
Attaché territorial - Culture G Attaché territorial - Culture G
RAEP, examens et concours RAEP, examens et concours
1. Rapport d'activité 1. Rapport d'activité
2. Expérience professionelle 2. Expérience professionelle
3. Parcours de formation 3. Parcours de formation
4. Illustration compétences pro 4. Illustration compétences pro
5. Curriculum Vitae 5. Curriculum Vitae
6. Lettre de motivation 6. Lettre de motivation
7. oral présentation parcours 7. oral présentation parcours
8. Réalisation pédagogique 8. Réalisation pédagogique
9. Mises en situation 9. Mises en situation
Ecrire ... Ecrire ...
Philosophie Philosophie
Réflexions au quotidien Réflexions au quotidien
Dissertations et citations Dissertations et citations
Ouvrages & Témoignages Ouvrages & Témoignages
Curriculum Vitae Curriculum Vitae
Livre d'or Livre d'or
Contact Contact
PrinterFriendly
Version optimisée pour imprimer
Attaché "parcours court" ? Ouh...le vilain garnement ! ;-)
3/2/2013 17:18:58 (2524 lectures)

Bonjour, (...) admissible à l'oral d'attaché (…) en interne. Pouvez-vous me donner des conseils notamment sur le fait que mon parcours universitaire est très court (...) est-ce un inconvénient de n'avoir pas un cursus universitaire long ? Merci de votre réponse
 
Ma réponse en bleu...ci-après...


Bonjour,
Je suis admissible à l'oral d'attaché spécialité (…) en interne. Pouvez-vous me donner des conseils notamment sur le fait que mon parcours universitaire est très court (…[bac +2]) puisque j ai été embauché il y a (…) ans dans la collectivité et que j ai été intégré sur un grade d'adjoint (…) puis j 'ai passé le concours (…catégorie B) que j’ai eu et là je me présente a l'oral d'attaché ; ma question est la suivante : est-ce un inconvénient de n'avoir pas un cursus universitaire long ? Merci de votre réponse
 
Bonjour,
Merci pour votre question. Comme à toute question de ce type, je répondrais par une question : comment pouvez-vous présenter ce « parcours universitaire (…) très court » de telle sorte qu’on soit sur une image positive de vous en tant que futur attaché ?
Il y a d’ailleurs, selon moi, une question préalable à se poser : est-ce un mal « en soi » d’avoir un parcours universitaire court ?
A quoi je répondrais : ça dépend (en bon normand…que je ne suis pas : « p’têt ben que oui / p’têt ben qu’non ! »).
Un parcours universitaire court est quelque chose de négatif si on estime :
-qu’il faut avoir fait de longues études pour être un « bon attaché » 
-que le nombre d’années d’études et le nombre de diplômes détermine le niveau d’intelligence d’un attaché ( ce dont il y a matière à douter, selon moi, mais bon…ce serait un autre sujet…)
-etc.
En revanche :
Un parcours universitaire court est quelque chose de positif :
-si, en cohérence avec mes conceptions, j’ai décidé de façon volontariste de commencer rapidement dans le monde du travail en entrant « par la petite porte »
-si j’ai fait le choix de développer des compétences directement dans le monde des collectivités territoriales : en apprenant à suivre un dossier, à connaître de l’intérieur le mode de fonctionnement des collectivités, en observant comment des attachés gèrent leurs équipes, en apprenant à aider mes supérieurs hiérarchiques et/ou les élus dans les décisions qu’ils ont à prendre (notes comprenant un argumentaire, par exemple).
Bref, soyez rassuré (car je sens poindre un début d’inquiétude, n’est-ce pas…) : le fait de ne pas avoir fait de longues études n’est un problème…que pour ceux qui se créent ce (faux) problème dans leur tête. Autrement dit, c’est un problème…uniquement si vous croyez (ce qui serait un tort !) que c’en est un ! Si ce problème (qui est uniquement dans votre tête) existe, ce n’est guère que parce que vous pensez que cela peut en être un. Or si vous croyez qu’il y a un problème…vous allez finir par le créer pour de bon. Un exemple ? On va vous demander si vous avez fait des études et…vous allez rougir (car vous croyez qu’on vous force à avouer l’inavouable…)…et vous allez vous empêtrer dans vos propos…et vous allez finir par rater votre oral à cause… : à cause de vous ! Eh oui : vous vous serez empêtré dans vos propos du seul fait que vous croyez que « c’est pas bien de n’être que BAC +2 ». Or…vous êtes peut-être le seul à croire cette chose absurde ! (dommage, non ?)
Bref : laissez tomber… Je veux dire : ôtez ce pseudo problème de votre tête et…mettez le à la poubelle (c’est le meilleur endroit pour les pseudo problèmes que nous nous créons nous-mêmes en nous faisant des nœuds dans la tête ; non ?  )
Présentez ce parcours positivement, sans dire qu’il est court ! simple, non ?
Voilà pour mon humble avis.
Je croise les doigts pour vous.
Dernière chose : passer de catégorie C à catégorie B puis…demain…à catégorie A, je vous tire mon chapeau ; un joli parcours ! N’hésitez donc pas à le valoriser. C’est toujours mieux que…de se tirer une balle dans le pied avec des croyances risquant de nous faire échouer, non ? 
Bon courage pour la suite des opérations,
Cordialement,
Philippe Géléoc


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
bottom
copyright

© Copyright by Worldsoft AG, Neuchâtel, 2008. Tous droits réservés pour le monde entier !
Site optimisé avec Internet Explorer - Meilleure résolution écran 1024 X 768 pixels
Conception et Gestion du site :
www.breizhlagon.info

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail