*
Top_left
Menu
ACCUEIL ACCUEIL
Mieux réussir, être + heureux... Mieux réussir, être + heureux...
Réussir sa vie Réussir sa vie
Attaché territorial - Culture G Attaché territorial - Culture G
RAEP, examens et concours RAEP, examens et concours
1. Rapport d'activité 1. Rapport d'activité
2. Expérience professionelle 2. Expérience professionelle
3. Parcours de formation 3. Parcours de formation
4. Illustration compétences pro 4. Illustration compétences pro
5. Curriculum Vitae 5. Curriculum Vitae
6. Lettre de motivation 6. Lettre de motivation
7. oral présentation parcours 7. oral présentation parcours
8. Réalisation pédagogique 8. Réalisation pédagogique
9. Mises en situation 9. Mises en situation
Ecrire ... Ecrire ...
Philosophie Philosophie
Réflexions au quotidien Réflexions au quotidien
Dissertations et citations Dissertations et citations
Ouvrages & Témoignages Ouvrages & Témoignages
Curriculum Vitae Curriculum Vitae
Livre d'or Livre d'or
Contact Contact
PrinterFriendly
Version optimisée pour imprimer
Comment ne pas perdre ses moyens à l'oral...
15/1/2013 23:10:36 (5691 lectures)

« Comment faire lorsque vous n'avez pas la réponse à une question sans perdre ses moyens ? » me demande un internaute…
 
 
Ma réponse en bleu, ci-après.


« Comment faire lorsque vous n'avez pas la réponse à une question sans perdre ses moyens ? » me demande un internaute…
 
Bonjour,
Merci pour votre question.
Réfléchissons ensemble…
-Une des choses à éviter est de rester sur un blanc complet et de ne plus reprendre du tout la parole. Cela génère une rupture de communication qui en dit long (trop long !) sur l’état de déstabilisation dans lequel on vous a mis ! Pour éviter cela, il y a un moyen simple : 1°) sourire et 2°) prendre la parole tout de suite pour dire que nous n’avons pas de réponse à cette question pour l’instant.
J’insiste : nous n’avons pas de réponse « POUR L’INSTANT ».
1°) Le SOURIRE indique que nous savons ne pas perdre la face dans l’adversité et que, justement, nous prenons les difficultés « avec le sourire » : sans nous démonter, sans nous décomposer. Bref, nous faisons face à la situation.
2°) Dire « je n’ai pas de réponse à cette question POUR L’INSTANT » (avec le sourire) sous entend ceci : je pourrais l’avoir DEMAIN si vous me donniez du temps, s’il s’agissait d’une situation dans la vie quotidienne au niveau professionnel.
Le pire que j’ai rencontré, c’est… :
-le type qui ne sait pas et qui se met à essayer de construire quelque chose qui relève de la science fiction : mieux vaut dire « je ne sais pas », avec le sourire, au lieu d’inventer des bêtises…
-le type qui se sent offusqué et qui s’énerve à la seule idée qu’on ose lui poser une question à laquelle il n’a pas de réponse : « Je ne sais pas ce qu’est le principe d’annualité budgétaire mais…mais… en tous cas, MOI JE SAIS FAIRE DU PATIN A ROULETTES ! NAH !!! » (Bon, j’exagère un peu mais je ne suis pas très loin de certaines attitudes rencontrées lors d’oraux d’entrainement à divers concours).
Dernière suggestion : entrainez-vous (devant la glace de votre salle de bain) à « sauver les apparences » : même quand on ne sait pas, il vaut mieux faire COMME SI on n’était pas du tout déstabilisé, COMME SI on ne perdait pas tous ses moyens. C’est sur ce que vous donnez à voir que vous êtes jugé, non sur ce que vous ressentez intérieurement, et les membres de jury ne sont pas autorisés à disséquer les candidats pour voir à l’intérieur si les tripes sont nouées ou pas…  ! C’est plutôt rassurant, non ? Il s’agit donc d’afficher et de continuer à afficher une certaine maîtrise de soi, quand bien même c’est en pleine ébullition à l’intérieur ! On vous teste sur cette capacité à garder la maîtrise de vous-même : c’est un test, c’est comme un jeu ! Donc…prenez cela comme un jeu : gardez le sourire et montrez votre capacité d’adaptation, votre capacité à conserver votre sang froid en toute situation. Parfois on fait exprès de vous poser une question à laquelle on sait très bien que ni vous, ni qui que ce soit d’autre (hormis celui qui l’a posée !) n’a de réponse : ce n’est pas UNE REPONSE qu’on veut. Ce qu’on veut c’est VOIR VOTRE ATTITUDE QUAND IL NE VOUS ESP PAS POSSIBLE D’AVOIR LA REPONSE A UNE QUESTION, LA SOLUTION A UN PROBLEME.
Dernier conseil : si vous voulez réussir, vous avez le droit de pleurer, d’éclater de rire ou de crier mais…UNIQUEMENT une fois que vous serez sorti de la salle et que vous serez loin du jury  !
Bon courage pour votre oral et…jouez bien !
Bien cordialement,
Philippe Géléoc
 


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
bottom
copyright

© Copyright by Worldsoft AG, Neuchâtel, 2008. Tous droits réservés pour le monde entier !
Site optimisé avec Internet Explorer - Meilleure résolution écran 1024 X 768 pixels
Conception et Gestion du site :
www.breizhlagon.info

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail