*
Top_left
Menu
ACCUEIL ACCUEIL
Mieux réussir, être + heureux... Mieux réussir, être + heureux...
Réussir sa vie Réussir sa vie
Attaché territorial - Culture G Attaché territorial - Culture G
RAEP, examens et concours RAEP, examens et concours
1. Rapport d'activité 1. Rapport d'activité
2. Expérience professionelle 2. Expérience professionelle
3. Parcours de formation 3. Parcours de formation
4. Illustration compétences pro 4. Illustration compétences pro
5. Curriculum Vitae 5. Curriculum Vitae
6. Lettre de motivation 6. Lettre de motivation
7. oral présentation parcours 7. oral présentation parcours
8. Réalisation pédagogique 8. Réalisation pédagogique
9. Mises en situation 9. Mises en situation
Ecrire ... Ecrire ...
Philosophie Philosophie
Réflexions au quotidien Réflexions au quotidien
Dissertations et citations Dissertations et citations
Ouvrages & Témoignages Ouvrages & Témoignages
Curriculum Vitae Curriculum Vitae
Livre d'or Livre d'or
Contact Contact
PrinterFriendly
Version optimisée pour imprimer
Situations de communication difficiles
1/12/2012 9:19:01 (3253 lectures)

Parfois nous croyons que telle situation nous bloque et nous empêche de communiquer comme nous souhaiterions le faire...

Situations de communication difficiles
 
Parfois nous croyons que telle situation nous bloque et nous empêche de communiquer comme nous souhaiterions le faire. La situation en question peut être de telle nature ou de telle autre nature selon les cas. Certains se sentent très gênés, par exemple, lorsque leur interlocuteur demeure silencieux face à ce qu’ils sont en train de raconter. D’autres se sentent mal à l’aise et déstabilisés lorsqu’ils entrent dans un milieu dont les codes et les rites diffèrent profondément de ceux auxquels eux-mêmes sont accoutumés.
 
Dans tous ces cas de figure, chacun croit que la situation elle-même est bloquante, déstabilisante. Cette croyance commence toutefois à vaciller lorsqu’on s’aperçoit que, face à cette même situation, d’autres que nous ne manifestent guère de sentiment de gêne ou de déstabilisation.
 
Que conclure de tout cela ? Au moins ceci : ce n’est jamais la situation qui est gênante, stressante, déstabilisante. En elle-même, la situation n’est rien de tout cela. Au lieu d’expliquer notre malaise ou notre mal être de la sorte, nous devrions donc tous réaliser que c’est moins la situation qui génère notre gêne que la façon que nous avons de nous la représenter.
 
Réaliser que si telle situation est déstabilisante c’est moins par ce qu’elle est en elle-même que par notre façon de la gérer ou notre inaptitude à l’appréhender comme il le faudrait : cela permet d’entrevoir un début de solution à nos difficultés. En l’occurrence, il s’agira moins de s’attaquer à la situation – qui, encore une fois, est ce qu’elle est – que de s’attaquer à la façon que nous avons de la percevoir.


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
bottom
copyright

© Copyright by Worldsoft AG, Neuchâtel, 2008. Tous droits réservés pour le monde entier !
Site optimisé avec Internet Explorer - Meilleure résolution écran 1024 X 768 pixels
Conception et Gestion du site :
www.breizhlagon.info

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail